LES RENCONTRES DE L’HÉMICYCLE du 10 juin 2013

En complément de ces rencontres retrouvez les articles liés à L’innovation numérique à la française parus dans les numéros 465 et 466 de l’Hémicycle :

E 42 : les raisons d’y croire !
Le numérique et l’entrepreneuriat : des leviers pour la croissance
La révolution numérique est en marche
Du « New Deal » aux Assises : la France à l’heure du numérique
Le numérique et le citoyen
Le numérique, un levier pour l’emploi des jeunes
Fréquences 700, n’allons pas trop vite…
« Jouons la carte de la complémentarité des réseaux »
Compte-rendu : L’innovation numérique à la française

RENCONTRE DE L’HÉMICYCLE DU 10 juin 2013 : L’innovation numérique à la française

Fleur Pellerin

Fleur Pellerin, Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique. STÉPHANE VUILLEMIN.

Les rencontres de l’Hémicycle, organisées au Conseil constitutionnel le 10 juin dernier, avaient pour invitée d’honneur Fleur Pellerin. Plus de 130 participants ont dialogué avec la ministre, qui est revenue sur les dernières assises de l’entrepreneuriat et les mesures pour relancer la croissance.
Mais elle a aussi évoqué le développement du numérique et répondu aux questions de l’auditoire.

Fleur Pellerin, qui s’est emparée du dossier du numérique depuis son arrivée au gouvernement, a tout d’abord souligné l’importance que revêt ce secteur aujourd’hui en France, même s’il demeure en retard face à des pays comme la Finlande, le Royaume-Uni ou la Slovénie. La baisse de l’attractivité de la France et sa perte de compétitivité démontrent qu’il est nécessaire de se diriger au plus vite vers la réforme numérique. « C’est un levier important pour la réforme sociale et économique, mais aussi pour celle de l’État. J’essaie d’insuffler cela au plus haut niveau. J’aimis en place le plan à très haut débit, qui s’accompagne d’un financement à hauteur de 20 milliards d’euros Lire la suite

Les rencontres de l’Hémicycle du 25 mars 2013

En complément de ces rencontres retrouvez les articles liés à la transition énergétique parus dans les numéros 461 et 462 de l’Hémicycle :

– Les enjeux de la « transition énergétique »
Les réseaux de distribution d’énergie, au coeur de la transition énergétique
Areva sur la voie du redressement
Moins de gaz à effet de serre grâce aux transports en commun
– Transition énergétique : Un paquebot lourd, mais un cap volontariste
– Compte-rendu : Construire le modèle français de la transition énergétique

Rencontre de l’Hémicycle du 25 mars 2013 : Construire le modèle français de la transition énergétique

Delphine Batho

Delphine Batho, ministre de l’ Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Crédit photo : Stéphane Vuillemin

Delphine Batho, ministre de l’ Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, invitée des premières rencontres de l’Hémicycle, organisées au Conseil constitutionnel, avec l’Institut Montaigne, a clairement indiqué les quatre priorités de la transition énergétique en France. Elle a aussi rappelé que ce débat s’inscrivait à l’échelle européenne. Pour la ministre : « L’Europe doit se donner les moyens de devenir le continent de la transition énergétique. »

La compétitivité des secteurs énergétiques ne mérite-t-elle pas d’être priorisée pour ne pas affecter ce secteur essentiel de notre économie ? Lire la suite

Les circuits courts : ancrer l’économie dans les territoires

marche

JACQUES LOÏC/AFP

Lorsque les ressources naturelles et financières se raréfient, les collectivités territoriales réfléchissent à de nouveaux modèles de développement. On parle ainsi d’« écosystème industriel », d’« économie circulaire » ou de « circuits courts ». Un changement de perspective qui s’inclut dans la transition écologique et la production à coûts maîtrisés.

À l’heure où l’environnement technologique prend le pas sur l’environnement tout court, certains osent désormais parler d’« écologie industrielle ». Il s’agit en premier lieu de constater le changement de paradigme. Si l’environnement au sens strict reste à protéger, les collectivités territoriales et les entreprises sont de plus en plus nombreuses à considérer que notre société technologique, qui suscite bien des inquiétudes quant à l’épuisement des ressources naturelles, de la pollution, et des coûts générés par ce modèle de production, porte en elle-même ses propres solutions. De même que la nature Lire la suite

« Des paroles aux actes ! »

André Laignel

André Laignel, Secrétaire général de l’AMF. BERTRAND GUAY/AFP

Au cours du Congrès de l’AMF, André Laignel, secrétaire général de l’association, fera le point sur les actions menées depuis un an. S’il considère que l’acte III de la décentralisation sera une étape nouvelle pour les collectivités, il craint leur étouffement financier et réclame plus d’audace !

Quel bilan tirez-vous de cette année écoulée depuis le dernier Congrès de l’AMF ?
L’année qui s’est écoulée depuis le dernier Congrès est une année contrastée. Depuis juillet nous avons un nouveau gouvernement qui lance beaucoup de chantiers. Celui de l’intercommunalité a été un gros dossier sur les six premiers mois de l’année. Il reste toutefois un tiers des départements sans schéma départemental. Et même dans ceux où il y en a un, cela ne veut pas dire qu’il se mettra facilement en oeuvre. Toute cette procédure a eu un immense défaut. Passez-moi l’expression berrichonne, mais on nous a demandé d’acheter un lièvre en sac ! On a redessiné des intercommunalités sans qu’il y ait la moindre simulation Lire la suite

Le monde bouge… les territoires en sont les acteurs !

Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France.

Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France. ÉRIC FEFERBERG/AFP

À l’occasion du Congrès de l’AMF, Jacques Pélissard, son président, évoque pour L’Hémicycle, partenaire de cet événement annuel, les sujets d’actualité : partenariat entre l’État et les collectivités, gouvernance infrarégionale, mutualisation des moyens, Agence publique de financement et unité de l’AMF.

Pourquoi avoir choisi cette année la thématique « Les territoires, acteurs d’un monde en mutation », à l’occasion du 95e Congrès des maires ?
Notre société évolue et l’adaptation des territoires à ce monde en mutation nous semblait cette année une thématique importante et d’actualité. Les contraintes actuelles sont vécues chaque jour par les maires. C’est important de réfléchir, dans un congrès comme celui-là, aux remèdes que l’on peut apporter, d’autant plus qu’une nouvelle législature a commencé. Lire la suite

Bordeaux : « Une métropole 3.0, intelligente et respectueuse »

Vincent Feltesse

Vincent_Feltesse, président de la Communauté urbaine de Bordeaux et député de la Gironde, CRÉDIT : PIERRE ANDRIEU/AFP

Sur l’aménagement numérique du territoire, la communauté urbaine de Bordeaux, engagée sur le très haut débit et initiatrice de services innovants, fait office de modèle pour les collectivités. Car pour son président, Vincent Feltesse, il faut « être à la pointe » pour rester attractif.

Pourquoi le numérique est-il important pour la compétitivité de votre territoire ? La généralisation des technologies numériques fixes et mobiles, connues et à venir, facilite l’invention de nouveaux services et de nouveaux usages. De fait, elle révolutionne la gestion des services publics et privés. Ainsi, la métropole doit offrir à tous, sur son territoire, les meilleures conditions d’accès aux réseaux et aux services numériques les plus performants et les plus ouverts possibles. Elle doit être à la pointe de cette évolution pour rester Lire la suite