Accueil / Politiques / Tramway toulousain : c’est reparti
arrowRetour
Politiques

19 octobre 2011

Tramway toulousain : c’est reparti

[caption id="attachment_519" align="alignleft" width="170" caption="Photo Pascal Pavani / AFP"][/caption] Principale source de discorde entre la majorité et l’opposition municipale, la prolongation du tramway de Toulouse a été validée par le Conseil d’État. Pierre Cohen peut être « soulagé ». Le Conseil d’État vient d’annuler l’ordonnance rendue le 1er juin dernier par le juge des référés du tribunal administratif de Toulouse, qui avait infligé un camouflet à la mairie socialiste de la ville en exigeant la suspension des travaux prévus pour la prolongation du tramway, à la demande de riverains et de commerçants. Le chantier controversé devrait débuter fin décembre, précise le maire de Toulouse. Des travaux préalables de déviation des réseaux d’eau, d’électricité et de téléphonie ont déjà été réalisés. Une ligne d’intérêt général Contrairement au juge de première instance, le Conseil d’État a estimé que le prolongement de 3,8 km de la ligne existante servait bien l’intérêt général, et que les études d’impact menées en vue du projet étaient suffisantes. Le coût estimé des travaux de prolongation (120 millions d’euros), qui peut être jugé « élevé », permet de « compléter le maillage du réseau de transports en centre-ville en accueillant un trafic excédant les simples besoins des secteurs traversés », note encore le Conseil d’État. En juin, le tribunal administratif avait estimé que ce nouveau tronçon doublonnait avec le métro, et qu’il ne garantissait pas une réduction significative du nombre de voitures en circulation. La ligne Garonne devait initialement être livrée fin 2013, mais le maire affirme que la mise en service avant les municipales de 2014 « n’est pas une fin en soi ».

Les autres articles

Politiques

11 octobre 2017

Questions au gouvernement : du vrai théâtre au théâtre vrai

Invectives aussi nombreuses qu’inintelligibles. Pupitres qui claquent au rythme d’une indignation orchestrée. Députés se lançant des regards aussi tranchants que des coups d’épées… Le spectacle des Questions au gouvernement à l’Assemblée est souvent décrié tant il offre une image dévalorisée de la fonction parlementaire. Il correspondrait à un jeu théâtral aussi bien rodé que dépassé.

Politiques

18 juillet 2017

François Patriat : "Le groupe LREM au Sénat ne peut espérer devenir majoritaire en septembre"

Entretien avec François Patriat, sénateur de la Côte d’Or, président du groupe LREM au Sénat

 

Politiques

10 juillet 2017

Les élus de La République en marche incarnent-ils le renouveau démocratique ?

Politiques

4 avril 2017

Législatives : le casse-tête du renouvellement

Malgré les départs d’élus sortants, les partis traditionnels peinent à renouveler en profondeur les profils de leurs candidats. Chez « 577 pour la France », le parti du centriste Jean-Christophe Fromantin, et surtout au sein d’En marche !, on croule au contraire sous les dossiers de personnes issues de la société civile.

Politiques

4 avril 2017

Jérôme Chartier : l'impassible

En tant que conseiller spécial de François Fillon, le député du Val-d’Oise Jérôme Chartier est de toutes les batailles.

Politiques

4 avril 2017

« J’ai tellement eu de bonheur à être parlementaire… »

Claude Bartolone nous livre son regard aiguisé sur la campagne présidentielle, puis se remémore le film de cette 14e législature. Le président de l’Assemblée nationale nous fait enfin une annonce : il retourne travailler dans le secteur privé, une première pour un président de l’Assemblée.

fermer